Les mots de Patricia B. sur les trois livres de Nancy Huston publiés aux éditions Parole

“Trois petits opus de Nancy Huston, aux éditions Parole :

«Sois belle – Soit fort»,
«Leçons d’indifférence»,
«Rien d’autre que cette félicité»
qui nous force à réfléchir !

Les deux premiers prenant la forme d’essais, réflexion/ propositions, le troisième, bien qu’interrogeant également, est sous forme de lettre.

«Sois belle – Soit fort» interroge sur les genres. Donne à réfléchir sur les injonctions inconscientes ou non de la société, de l’éducation, les comportements formatés, à définir le masculin et le féminin.
Nancy Huston argumente et propose des pistes de réflexion afin de rééquilibrer et assainir les relations entre garçons et filles et par voie de conséquence, entre hommes et femmes.

«Leçons d’indifférence» En 50 pages, Nancy Huston nous invite à réfléchir sur notre capacité à devenir indifférent aux souffrances de «l’autre» (individu ou peuple) lorsqu’il n’est pas sous nos yeux. 
Cette suspension de l’empathie, dit-elle. Nous éprouvons des émotions (comme les animaux) mais ce qui nous en différencie, est la capacité à les maîtriser.
Elle explique l’évolution de notre société, le rapport à la mort, l’animalité en nous, rappelle des faits historiques qui mettent en lumière nos propres périodes de barbarie.
Elle conclut avec ces mots :  «À l arbre de la Connaissance, on préfère celui de l’indifférence. Son fruit est plus doux il a goût d’oubli et quasi d’innocence.»… percutant !

«Rien d’autre que cette félicité» Sous forme d’une lettre adressée à sa jeune fille, une femme dont on comprend rapidement qu’elle va mourir veut lui transmettre comme des «leçons de vie» pour sa future vie de femme. S’instaure un va-et-vient entre la voix de cette femme et des lectures d’anciens carnets où sont relatés des épisodes de sa vie. Elle va ainsi, mieux qu’un discours éducatif, faire état de ses expériences- souvenirs dans ses différents rôles, mère, femme, amante. Authentique et puissant, fort et percutant, on est tantôt touché, tantôt heurté ou attendri.”

Patricia B.

Retrouvez-les réunis dans un joli coffret Encore en corps, offrant 3 dessins de Guy Oberson :

ou à l’unité :

Vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *