La petite librairie

La vie de la maison

Le 8 mars, lisons les femmes

Dans Une araignée dans le rétroviseur, Patricia Bouchet réussit le tour de force de raconter l’innommable sans qu’il devienne le seul intérêt de ce livre. La démarche de reconstruction de son personnage, la visite de la maison, la promenade dans la campagne sont plus fortes. Il n’est pas question d’oubli. Il est question d’acceptation de soi, entièrement, de son histoire et de vie. L’autrice mêle douceur et regards poétiques pour nous livrer un texte fort, émouvant et galvanisant, celui d’une femme qui a le courage d’embrasser sa vie.

En savoir plus

Entrée en matière est écrit comme un roman s’appuyant sur le parcours d’une femme « entrée en chimie », inspirée par les figures féminines et scientifiques d’Irène et de Marie Curie. Anis Meilhan nous offre un regard authentique sur la vie de deux scientifiques, sur leurs difficultés et leurs enthousiasmes, sur une vie de famille dans ce contexte et, sur celle, encore plus particulière, d’une femme issue d’un milieu modeste qui prend en main sa destinée.

En savoir plus

Lire Ma vie rurale, c’est être assuré de passer un bon moment. Suivre les aventures de cette Parisienne, issue du milieu audiovisuel et de celui des magazines, dans son passage au monde rural, c’est convier le sourire et même le rire, d’une page à l’autre.
C’est drôle, léger et pétillant. Cécile Iordanoff propose dans ce livre un regard réaliste et tendre sur la confrontation entre deux mondes.

En savoir plus

À fleur de pierre est un hommage vibrant à l’art, à l’intégrité et à la simplicité. Il transmet de la force et du courage. Il traite avec finesse et optimisme de sujets graves, des relations humaines, de la place de l’art et de la nature dans la vie.
La langue de Mireille Barbieri est vivante, vibrante, d’une simplicité qui amène, peu à peu, ses personnages attachants vers l’universel.

En savoir plus

Dans son roman, Un été infini, sans qu’on y prenne garde, Laure Sorasso nous emmène avec beaucoup de délicatesse vers… l’éternité. Peu à peu, par des allusions légères, puis des répétitions étranges, des mots plus explicites, l’autrice nous accompagne vers la réalité de son personnage qu’elle ne saura elle-même qu’à la fin du livre. Il lui faudra revisiter la maison et le jardin, réceptacles de tant de souvenirs inscrits dans les murs, dans l’espace, pour accéder au tout dernier.

En savoir plus

Leçons d’indifférence est un essai court et percutant au titre provocateur où Nancy Huston convoque l’anthropologie, l’amour, la guerre, l’Histoire, la religion, l’art, l’écriture… pour interroger notre rapport au monde vivant, à l’autre – plus un individu est éloigné de nous, plus son sort nous indiffère – et tenter de comprendre nos mécanismes d’indifférence.

En savoir plus

Rien d’autre que cette félicité nous plonge au cœur de la féminité, dans les luttes des femmes depuis toujours : contre elles-mêmes, face au monde et aux hommes en particulier. Mais dans toute cette violence, il est une félicité qui n’appartient qu’aux femmes…
Nancy Huston n’y va pas par quatre chemins, il y a urgence : sa langue est tour à tour directe et tendre, pudique et crue, intime et universelle. 

En savoir plus

Vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

css.php