La petite librairie

La vie de la maison

La dune qui chante, lecture musicale de Majid

LE SPECTACLE
Claude Fosse et Félix Chabaud, lecteurs – Christiane Ildevert, contrebasse et chant


Une voix féminine et une voix masculine, une contrebasse et une voix chantée portent l’univers poétique de « Majid », ses personnages emblématiques, leur épopée.
Travaillées pour s’inscrire sur une seule partition, elles se mêlent, se répondent, s’écoutent, s’enchaînent et entraînent le spectateur dans la musique du texte.
L’adaptation du récit est une invitation sensible à la découverte du livre. Il suggère l’étrangeté, la différence, le lointain, et aussi, la proximité, la compréhension, la transmission. Il mêle des temps sans âge et celui d’aujourd’hui. Il évoque le thème de l’immigration du point de vue de celui qui reste et doit construire sa vie avec l’absence :
Nourredine, le père, initie le jeune Majid et lui indique une direction philosophique avant de le quitter. Alors commence le chemin de Majid vers Azza, l’étoile secrète.

 

LE ROMAN – Majid, le chemin d’Azza
de Félix Chabaud – Ed. Parole, 2018

Le jeune Majid est poète. Il entend les murmures magiques des dunes, il lit les signes mystérieux écrits par les ancêtres sur les rochers sacrés, il enchante les jours de sa tribu vouée à l’exil. Il a soif d’apprendre ce monde au-delà du désert où s’est perdu son père. Le Hasard le met en marche en quête de sa famille vers la montagne des Hommes Libres juste au-dessous des étoiles. Sur sa route, des personnes remarquables l’attendent et le guident, des démons aussi qu’il lui faudra vaincre pour devenir Majid l’Homme Libre.
Ce récit inspiré par la poésie, la force des paysages et des habitants du pays berbère propose une réflexion sur la mutation d’une société traditionnelle. Majid est un témoin et un guide, nous l’accompagnons dans sa quête de la liberté d’être, au-delà des pouvoirs et des codes imposés par l’Histoire.

Vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

css.php