La petite librairie

La vie de la maison

Daniel Nahon au congrès mondial de l’UICN

Lorsque l’on pense réchauffement climatique, on regarde le ciel, le soleil, en oubliant ce qui se passe sous nos pieds.

Le réchauffement climatique commence pourtant sous nos pieds et c’est le thème qu’avait choisi Daniel Nahon pour sa conférence du samedi 4 septembre, en ouverture du congrès mondial de la nature – UICN 2021 à Marseille, en relation avec le livre éponyme publié chez Parole.

Depuis l’invention de l’agriculture il y a 12 000 ans, les mécanismes à l’œuvre dans l’usage des sols ont pris part au dérèglement climatique. Surexploités et menacés d’épuise­ment, les sols restent pourtant pour Daniel Nahon le meilleur rempart contre le réchauffement climatique à condition d’en repenser l’occupation et les usages, prioritairement en matière agricole et agroalimentaire.

Daniel Nahon invite plus largement à adapter nos pratiques à un monde plus chaud, à réin­venter nos villes en repensant notre quotidien et notre rapport aux autres.

Cette conférence-rencontre, organisée par Opera Mundi dans le cadre du cycle «Récits du vivant», a remporté un vrai succès, nous vous en proposerons une captation vidéo prochainement.

Vous aimez, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

css.php